Blog

Blog DECA-IRONMAN 2018

 

Départ de la course ce 6 novembre: 14h00 (heure française) Maillot papa

Résultats en direct: DECAMAN USA.COM

Swim

 

Day 1

La baignade est terminée,  j'ai pas vu un alligator. Je me sèche, j'ai la peau toute fripée !

Chien froise


J'ai les nageoires de devant douloureuses, mais bon, c'est pas grave je m'en servirai plus.
Quoique si, je dois en sauver une car à la fin du séjour je compte bien profiter de la Nouvelle Orléans le soir...005

Je n'ai pas respecté mon objectif temps de 17h, j'ai fait 14h57.

Maintenant, minuit, je pars faire une petite balade en bicyclette dans le noir complet puis je dormirai un peu pour me lever au lever du soleil, j'adore ça ... ; puis re bicyclette pour plusieurs jours!

PS: J'ai finalement été ​victime de reflux gastriques, le petit déj n'est pas passé, je pars donc le ventre vide! 1f44c

Piscine    Nageur

 

Day 2

1ère journée de bicyclette!

Il a plu, on a eu de l'orage, suspension de la course, crevaisons, mais 400 Km de faits!

Au jour 2 maintenant!

Day 3

La grosse galère, hier un record a été battu, celui des crevaisons, une trentaine pour seulement 15 concurrents. Le record était à 7 pour un seul individu, le favori.

Ce matin à la reprise, après 2 à 3 heures de route, déjà 10 crevaisons! La ville a enfin nettoyé la piste (plus ou moins). J'ai moi même été "victime" de 3 crevaisons, la 3ème m'a laissé en plan au bord de la route, le cul assis dans l'herbe avec les moustiques qui en ont profité pour m'attaquer. Cela a duré 2h 50, le temps qu'il a fallu à l'organisation pour me trouver une nouvelle roue, prêtée gracieusement par un des concurrents d'ailleurs!

Aujourd'hui incapable de faire du gros kilométrage, cette perte de temps est trop grande. A savoir que la nuit tombe ici à 17h00, la nuit noire puisque nous ne sommes même plus à même de voir nos pieds! On avance avec les frontales de vélo ce qui n'est pas génial pour donner un certain rythme. Un rythme que je n'ai d'ailleurs pas tellement puisque la bouffe n'est pas bonne, je mange très peu, trop peu et j'ai pas assez de puissance pour avancer comme il le faudrait.

Conclusion: journée de merde, j'ai cumulé 225km ce qui est beaucoup trop peu! Cela fait que je ne pourrai pas tenir mon objectif des 10 jours pour la totalité des épreuves...

Je vais me reposer (enfin), autant physiquement que mentalement parce qu'aujourd'hui je prends une claque avec toutes ces crevaisons, crevaisons dont le nombre est battu ce soir avec 9 pour une même personne donc c'est une gros problème ici, d'autant plus que demain il va pleuvoir et que la piste va être jonchée d'écorces qui sont la cause de nos crevaisons multiples.

Je n'ai pas l'impression que demain sera mieux, je vais essayer de démarrer à 6h00 sans me faire trop d'illusions...

Merci à tous de me suivre!

 

Day 4

Une voiture (maintenant en fuite) a percuté un des participants de la course, il est maintenant à l'hôpital avec le bassin, une épaule et la mâchoire cassés, il va subir une chirurgie faciale.

Rien d'autre.

pluie

 

Day 5

Parlons bouffe!

10 000 calories/jours sont ingurgitées dans notre discipline. Mais si vous pratiquez aux USA, voilà ce qui peut vous arriver.

A la carte, on a eu par exemple ça : cacahuètes entières bouillies

Alors, il ne s'agit pas de crottes de caniche... mais bien de cacahuètes entières bouillies, et dans leur jus !

Je goûte, "pouaaah, je crache, c'est peut-être le caniche!"

Bon, on est pas sur un blog culinaire mais juste pour dire : "si ma femme ouvre un restaurant aux US, elle ne devrait pas attendre longtemps pour avoir ses 3 étoiles au guide Goodyear!"

Enfin, pour parler sport, avec la pluie battante d'hier, on a aujourd'hui du soleil et 6 degrés celcius pour 1225km au compteur.

Donc je gère, mon objectif temps final de moins de 10 jours étant impossible à atteindre depuis ce foutu troisième jour.

Day 6

Plus que ou plutôt encore 262 km.

Alors que les premiers commencent la course à pied et que les derniers ont abandonné, je serai bientôt seul pour finir ce foutu parcours vélo demain sous la pluie puis je pourrai commencer ma discipline favorite en fin de journée.

Donc nous ne sommes plus que 10 en lice dont 5 pas trop jeunes, le doyen a 60 ans.

Le physique est plutôt bon. Je suis impatient d'en finir.

vélo

 

Day 7

C'est de la bonne!

262 Km c'était l'objectif aujourd'hui pour terminer cette foutue partie cycliste qui m'a tant fait souffrir tant physiquement que mentalement par rapport à l'évènement tragique de mercredi. J'en avais vraiment pris un coup moralement.

Aujourd'hui ça va beaucoup mieux, les jambes répondent bien, les quadriceps parlent cependant je sens bien que je ne suis pas suffisament entraîné à vélo.

J'accomplis la tâche sous la pluie battante et avec satisfaction je pose mon véhicule pour enfin respirer. En fait, je ne respire pas trop puisque je rentre au dortoir et prends une douche éternelle d'une demi-heure et décide de m'essayer à la course à pied. Je débute la partie qui m'excite le plus en fait, celle pour laquelle c'est très dûr pour tout le monde et en général, j'aime ça!

Je commence ce marathon en marchant pour faire le point de là où j'en suis physiquement, deux doigts de chaque main ne fonctionnent plus, ils sont complétement enkylosés après avoir tiré sur ce guidon ces derniers jours. Ce n'est pas grave, je n'ai plus besoin de mes mains pour terminer. Les jambes sont bien, mes pieds chauffent, les 2 gros orteils sont enkylosés également et apparement il y a quelques coupures puisque ça me pique! Mes pieds étaient sous l'eau toute la journée puisque comme je vous l'ai dit, c'est avec la pluie que se sont faits ces derniers kilomètres. C'était très difficile, comme le Paris-Roubaix, c'était MON Paris-Roubaix.

Je marche et je commence à courir, je me sens bien, on court dans la nuit complète, je ne vois strictement rien, on nous a donné des gilets fluos, on avance à la frontale, et ça se passe plutôt bien, les heures passent et les kilomètres s'accumulent et je vais me coucher avec un marathon de terminé. Cela me fait grand plaisir évidemment.

 

262 km de vélo + un marathon, c'était vraiment une bonne journée!

Day 8

Je tiens à commencer par vous remercier pour vos messages!

17h00, premier marathon de la journée terminé, donc au total, le deuxième. Je décide de faire un break, m'allonger 40 minutes, ça durera 1h 15 avec changement de vêtements et crémage, etc. Je repare, en sortant il fait 3°C avec une bruine glaçante, nuit noire évidemment, le paradis!

Je vais marcher beaucoup au cours de ce 3ème marathon, je suis evidemment fatigué, je manque de sommeil. Je n'ai pas trop mal aux jambes mais évidemment quelques bobos et irritations. Je ne peux pas me plaindre, je veux juste finir ce 3ème marathon pour enfin dormir pour de vrai ce que je vais réussir à faire tard dans la nuit puisque certains me disent déjà bonjour alors que moi je vais aller me coucher!

4 heures plus tard je me relève, il fait toujours 3 °C, j'attaque ma 9ème journée avec comme objectif 2 marathons supplémentaires minimum. Je craignais des douleurs au genou, au tendon d'Achile, à l'haine que j'avais eues au lever mais qui se révèlent minimes à mes premeirs tours de piste. Je suis plutôt satisfait, je vais passer une journée sans encombre j'espère, mais il fait vraiment froid!

Pour parler du parcours, c'est simplement une route goudronnée avec quelques courbes en dévers, très désagréables et vallonnées avec un aller-retour de 1700 mètres. Ce n'est pas passionnant d'autant plus que l'organisation nous a interdit l'usage des écouteurs pour des raisons de sécurité!! L'absurdité est à son comble!

Rendez-vous Day 9 avec des bonnes nouvelles, j'en suis sûr, bye!

 

Day 9

Je sais que j'ai beaucoup trop donné au travail ces derniers temps et je le paye maintenant, je suis vidé physiquement et j'ai du mal à avancer. Je mérite ma retraite sportive et professionnelle pour avoir tant donné!

Aujourd'hui je finis un deuxième marathon, il fait -1°C, j'ai très froid, il me tarde d'en finir, j'ai mal dans l'haine du côté droit et je marche pas mal. C'est la mode en ce moment, maintenant que les corps sont épuisés.

Les 2 premiers finiront demain et moi un petit peu plus tard...

Pour suivre la course en direct, rendez-vous sur http://www.usaultratri.com/Results/Decaman.htm

course   Pieds

Day 10 

"The race machine", surnom officiel du gagnant du jour, le Hongrois Ferenc Szonyi, suivi d'"IKEA Man", surnom non officiel du jeune Suédois Kristian Kristiansen, ils sont les deux seuls à finir cette terrible épreuve sous la barre des 10 jours. 

Pour ma part, une course à pied difficile avec beaucoup de petits bobos ou d'alertes diverses et d'anciennes blessures qui remontent évidemment. Je marche et alterne avec de la course mais je marche principalement. J'essaye de tenir, je sais que tout peut arriver dans le mauvais sens au dernier moment, c'est à dire peu de temps avant la ligne donc je préfère faire lentement avant et si je dois accélérer je le ferai mais ça n'existera pas dans tous les cas. 

Voilà pour aujourd'hui, cette course est vraiment très dure et longue,  je ne regrette pas d'y être venu mais on ne m'y reprendra pas!

 

Day 11

Aujourd'hui le haut du classement commence à se dessiner puisque le 3ème, 4ème et 5ème dont la première féminine sont là, à la ligne d'arrivée, pas toujours en bon état d'ailleurs. Tout le monde a souffert énormément et j'en fait partie.

J'essaye d'assurer des temps corrects au marathon mais je mets énormement de temps, je n'avance pas vite, en fait, je m'accroche, je ne voudrais pas devoir échouer si prêt du but. Je pars le matin il fait nuit, je rentre il fait nuit, pas difficile ici d'ailleurs puisque la nuit dure 13 heures. C'est quand-même 20 heures d'activité physique et sportive, mentale également. C'est très dûr, je sens arriver la fin, elle est tellement proche et lointaine à la fois, je ne sais pas quoi penser, vais-je y arriver, dans quelles conditions ?

Je ne sais pas. Heureusement on voit le soleil aujourd'hui enfin, ça me facilite les choses. Ca ne s'annonce pas trop mal pour la fin.

Au final, il me reste à peine plus de 2 marathons et demie, je vais voir demain ce que je peux faire, je suis tellement fatigué...

Course

Suite Day 11

Je dors 3 heures environ puis repars terminer les 54 sur 249 tours restants. Il est 4 heures du matin et 91 kilomètres à "se farcir". Je marche pendant 22 heures (oui 22) pour en finir de cet enfer dans lequel je me suis mis tout seul. Evidemment heureux, tellemnt fatigué, mon arrivée de nuit n'a rien de festive. Seulement quelques personnes, la photo et basta.

Etonnement, je n'ai aucune blessure, aucune douleur, je me sens bien sûr fatigué, seuls des fourmillements aux mains et aux pieds perssistent. C'est l'heure de refaire les bagages, demain mardi c'est la cérémonie finale.

Je vous remercie tous vous qui m'avez suivi et qui m'avez souvent encouragé!

Dans quelques jours je compléterai ce blog de plein de superbes photos et sûrement de commentaires complémentaires le temps de retrouver mes esprits.

Merci. 

Temps total: 283:07:46

PS: N'hésitez pas à laisser un commentaire (Inès). 

×